Avec Fnac.com,le site culturel Passagedulivre.com produit des chroniques littéraires pour mieux choisir vos livres préférés.

 

Les lecteurs de Livres Hebdo sont invités à découvrir sur Passagedulivre.com les plus beaux portraits des auteurs et des traducteurs.

 

Découvrez les interviews décalées des auteurs et des traducteurs.

 

Abonnez vous à la correspondance "Fnac.com et l'actualité des livres", envoyée chaque semaine à plus de 400 000 amoureux des livres. Vous y trouverez notamment les interviews décalées des écrivains et des traducteurs, et de courts extraits de vos livres préférés.

 

Amis éditeurs, une page de ce site a été spécialement conçue pour vous : la foire aux questions.

 

Bonne visite sur Passagedulivre.com !

 

.. Les nouvelles frontières de l'astrologie

Couverture du livre Les nouvelles frontières de l'astrologie

Date de saisie : 00/00/0000
Genre : Esotérisme
Editeur : Rocher, Monaco, France
Auteur : Richard Doyle

Prix : 23.00 €
ISBN : 978-2-268-05862-7
GENCOD : 9782268058627 Archiver cette fiche

 
 
4ème de couverture

Les éléments de notre environnement céleste font écho aux différentes composantes de l'Etre humain dans sa globalité, et les connaissances actuelles de l'astronomie nous conduisent à repousser les frontières de l'astrologie.

L'auteur a perçu qu'en ce début de millénaire, la connaissance de notre environnement physique connaît un essor considérable comparable à celui vécu au 15ème siècle lors de la Renaissance. À travers cet ouvrage, qui rassemble des connaissances d'ordre scientifique, historique et spirituel, il démontre que notre héritage scientifique, acquis au fil du temps, fait partie d'un processus global qui vise à redécouvrir la sagesse perdue et oubliée des Anciens.

Il réunifie et renouvelle la compréhension de deux sciences qualifiées de «contraires» par nos contemporains, l'astrologie et l'astronomie, et il met en lumière de nouvelles dimensions du mandala astrologique en introduisant, au fil des découvertes des astronomes, de nouveaux éléments associés principalement aux astéroïdes et aux planétoïdes nouvellement découverts.

Richard Doyle est un astrologue-chercheur québécois, auteur d'articles parus dans les publications d'Univers-Site (www.univers-site.com). Il fut conférencier du congrès «Une astrologie pour de nouvelles générations» présenté par Univers-site et les Editions du Rocher en octobre 2004 à Paris. On peut lire l'avancée de ses recherches sur univers-site.com et www.lalyreduquebec.com

 
 
Passage choisi

On sait aujourd'hui que notre environnement planétaire et galactique contient une quantité infinie d'astres et d'éléments cosmiques «imperceptibles» à l'oeil nu, représentant certaines des dimensions et des énergies subjectives perçues par l'être humain. Ces énergies subtiles furent compensées en astrologie, d'une part par l'attribution de ces énergies au Soleil ou à la Lune, d'où la création des «voiles ésotériques», d'autre part par la création des points mathématiques, tels les parts arabes et les mi-points, qui furent additionnés dans le thème astrologique probablement à cause d'un besoin de notre faculté mentale d'équilibrer ces manques.
On peut affirmer que c'est à travers l'observation des cieux que l'homme tente de rétablir cette relation avec la réalité subtile, avec le cosmos, avec l'infini, avec le divin. Depuis que Galilée* a pointé en 1609 sa lunette d'approche sur la Lune, notre perception de notre système planétaire et de son environnement galactique n'a cessé d'évoluer, nous dévoilant ce que nous ne pouvions percevoir à l'oeil nu. Ainsi, avec le recul du temps, on peut constater que l'émergence de l'évolution de la science physique, lors de la Renaissance, marqua le début dans l'histoire «occidentale» d'un retour graduel vers les sources de la doctrine de la sagesse antique. Cette doctrine considère d'ailleurs la science physique comme étant la redécouverte de la sagesse perdue ou oubliée des anciens. À cette époque, malgré les dogmes, les chercheurs de toute nature ont été inspirés autant par les sciences exotériques ou «rationnelles» que par les sciences ésotériques ou «intuitives».
Ainsi, puisque l'intelligence cosmique a envisagé le développement de l'humanité dans les deux domaines de la connaissance, l'intellectuel orienté vers la matière et le spirituel orienté vers l'esprit, l'astrologie et l'astronomie se doivent d'interagir de nouveau en complémentarité si nous désirons avoir une perception globale de la «vérité» de notre environnement cosmique.

 
Nous contacter - Informations légales - Vous êtes éditeur ?