logo fnac Amis lecteurs, Fnac.com a choisi Passagedulivre.com pour enrichir ses pages livres.

 

Découvrez les interviews décalées des auteurs et des traducteurs.

 

Abonnez vous à la correspondance "Fnac.com et l'actualité des livres", envoyée chaque semaine à plus de 400 000 amoureux des livres. Vous y trouverez notamment les interviews décalées des écrivains et des traducteurs, et de courts extraits de vos livres préférés.

 

Amis éditeurs, une page de ce site a été spécialement conçue pour vous : la foire aux questions.

 

Bonne visite sur Passagedulivre.com !

 

.. Le livre des choses perdues

Couverture du livre Le livre des choses perdues

Date de saisie : 05/10/2010
Genre : Science-fiction, Fantastique
Editeur : J'ai lu, Paris, France
Auteur : John Connolly
Traducteur : Pierre Brévignon

Prix : 7.00 €
ISBN : 9782290027455
GENCOD : 9782290027455
Commander ce livre sur Fnac.com Sorti le : 26/09/2010

 
 
4ème de couverture

La Seconde Guerre mondiale gronde. Oppressé par l'atmosphère familiale, le jeune David se réfugie dans les livres. Une nuit, il pénètre dans un univers parallèle peuplé de créatures inquiétantes, hybrides de ses lectures et de ses terreurs. Égoïstes, violentes, elles s'entredéchirent pour la mainmise du royaume. Poursuivi par un mystérieux être malfaisant, David se trouve plongé au coeur d'une terrible lutte de pouvoirs.

«Spécialiste du thriller, l'Irlandais John Connolly a réussi un tour de force : effacer toute frontière entre monde adulte et enfance. Le lecteur de tout âge tremblera, le soir dans son lit. Un conte qui nous aide à vivre.» LES ÉCHOS

John Connolly
En huit romans, cet ancien journaliste de l'Irish Times a imposé son style noir, fantastique et poétique. Ce maître du thriller a su mettre son univers au service de ce roman onirique, inspiré de Tolkien et de Lewis Carroll. Son nouvel ouvrage, Les portes, est paru aux Éditions de L'Archipel.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
 
Passage choisi

OÙ IL EST QUESTION DE CE QUE L'ON TROUVE ET DE CE QUE L'ON PERD

Il était une fois - car c'est ainsi que toutes les histoires devraient débuter - un petit garçon qui avait perdu sa mère.
À vrai dire, il avait commencé à la perdre voilà bien longtemps. La maladie qui la rongeait était une chose terrifiante et sournoise, un mal qui la dévorait de l'intérieur, consumant à petit feu sa lumière de sorte qu'au fil des jours ses yeux perdaient un peu de leur éclat et sa peau devenait un peu plus pâle.
À mesure que sa mère lui était enlevée, morceau par morceau, le garçon devenait de plus en plus inquiet à l'idée de la perdre complètement. Il voulait qu'elle reste. Il n'avait ni frère ni soeur et, s'il aimait son père, il ne serait pas exagéré de dire qu'il aimait sa mère davantage encore. La perspective d'une vie sans elle lui était insoutenable.
Le garçon, qui se prénommait David, faisait tout ce qu'il pouvait pour que sa mère reste en vie. Il priait. Il s'efforçait d'être gentil afin qu'elle ne soit pas punie pour les erreurs qu'il aurait pu commettre. Il se déplaçait dans la maison en faisant le moins de bruit possible et baissait toujours la voix quand il jouait à la guerre avec ses petits soldats. Il mit au point des rituels et tenta de s'y tenir scrupuleusement car il pensait que le destin de sa mère était, en partie, lié aux actions qu'il accomplissait. Il sortait toujours de son lit en posant d'abord le pied gauche, puis le droit. Il comptait toujours jusqu'à vingt quand il se brossait les dents et il posait toujours sa brosse dès qu'il avait fini de compter. Il touchait toujours les robinets de la salle de bains et les poignées de porte un certain nombre de fois. Les chiffres impairs étaient mauvais et les chiffres pairs très favorables, en particulier le 2, le 4 et le 8. Il se méfiait du 6 car 6 c'est 2 x 3 et 3 apparaît dans le nombre 13, et 13 est le plus mauvais de tous les nombres.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
Nous contacter - Informations légales - Vous êtes éditeur ?