Les causes émotionnelles de l’endométriose ?

Les hormones jouent un rôle prépondérant dans le fonctionnement de l’organisme féminin.

Elles interviennent dans la régulation du cycle menstruel.

Les perturbations du flux hormonal peuvent être responsables de plusieurs pathologies.

Les causes émotionnelles de l’endométriose

Parmi les maladies associées à ce dysfonctionnement figure l’endométriose.

Elle peut résulter de plusieurs étiologies d’ordres divers.

Voici les causes émotionnelles en rapport avec cette pathologie.

Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose est une pathologie gynécologique touchant l’endomètre.

Cette dernière est une couche unicellulaire présente au niveau de la cavité utérine.

On note une destruction mensuelle de l’endomètre en l’absence de fécondation.

Cette dégradation est responsable de l’écoulement sanglant connu sous le terme de menstruations.

Dans le cas de l’endométriose, on observe un défaut d’évacuation des débris de l’endomètre.

Ces derniers s’incrustent au niveau de plusieurs organes et entraînent plusieurs dysfonctions.

La manifestation la plus observée est une douleur chronique exacerbée lors des règles.

Vous obtiendrez plus d’infos sur ayama-yoga.fr.

Plusieurs autres symptômes sont associés à l’endométriose.

Il s’agit :

  • des difficultés de conception ;
  • des douleurs lors des relations sexuelles ;
  • une asthénie intense ;
  • des présences de sang dans les urines (hématurie) ;
  • des troubles de l’humeur.

Parfois, des rectorragies (écoulement de sang par l’anus), des pertes sanguines en dehors des périodes menstruelles et un syndrome dépressif peuvent résulter de la chronicité de la douleur.

Ces différentes manifestations entrent en compte pour le diagnostic de la pathologie.

Cette dernière peut posséder des causes variées.

Quelles sont les causes émotionnelles de l’endométriose ?

Plusieurs raisons sont évoquées dans la survenue de l’endométriose.

Les principales sont des causes d’ordre émotionnel.

Parmi celles-ci, figure le stress qui semble être une piste plus explorée.

En effet, des souvenirs d’anxiété au cours de l’adolescence sont évoqués.

Également, un manque affectif trop important dans la jeune enfance peut faire manifester cette pathologie.

L’endométriose peut aussi être associée à une situation d’abandon mal vécue.

En dehors du stress, la dépression est une étiologie émotionnelle associée à l’endométriose.

Enfin, la dernière cause en jeu concerne des traumatismes sexuels.

Des études menées abondent majoritairement dans ce sens.

Une grande proportion de femmes victimes de viols ou d’abus sexuels a développé plus tard cette pathologie.

Le mécanisme évoqué est un effet chronique sur le plan psychologique.

Les conséquences perdurent jusqu’à l’âge adulte et la survenue de la maladie.

Quelles sont les solutions pour lutter contre l’endométriose ?

Avant tout traitement, il est primordial de confirmer le diagnostic de l’endométriose.

Pour y parvenir, des examens paracliniques pourraient être réalisés.

Une échographie pelvienne ou une imagerie par résonance magnétique sont les bilans de choix.

Ensuite, en fonction des résultats et de l’évolution, deux possibilités de traitement sont disponibles.

Le traitement médicamenteux

Pour soulager les patientes atteintes de cette affection, une association de médicaments sera prescrite.

D’abord, les antalgiques serviront à calmer la douleur survenant lors des menstruations.

Ensuite, une thérapie hormonale devra être envisagée.

Elle repose sur la prise de pilules œstro-progestatives jusqu’au moment d’envisager une grossesse.

À défaut, la pose de stérilet peut être envisagée.

Le traitement chirurgical

En cas d’évolution grave de l’endométriose, un recours à la chirurgie sera envisagé.

Une kystectomie est le plus souvent réalisée afin de libérer la cavité utérine.

Deux possibilités de traitement chirurgical sont recommandées selon l’évolution.

Ainsi, le chirurgien peut simplement retirer les kystes sans porter atteinte aux organes reproducteurs.

À l’inverse, pour les cas les plus graves, il peut être obligé de retirer les ovaires et l’utérus.

Il devient alors impossible de concevoir un enfant à l’avenir.

En définitive, l’endométriose est une pathologie gynécologique touchant les femmes.

Elle se traduit par un dysfonctionnement de l’élimination des fragments de l’endomètre.

Différentes causes sont associées à cette pathologie parmi lesquelles les origines émotionnelles.

L’anxiété ou la dépression pourraient ainsi expliquer la survenue de l’endométriose.

Il est possible de traiter cette affection par les médicaments ou la chirurgie.

Un traitement hormonal ou une kystectomie sont ainsi disponibles.


Articles connexes :

Quelles sont les conséquences de la solitude sur votre santé ?

Comment évacuer la tristesse pour ne plus être triste ?