Plexus solaire douloureux : comment se libérer ?

Le plexus solaire est une concentration de nerfs organisés en rayon qui régit le comportement de plusieurs organes auquel il est lié.

Le dysfonctionnement du diaphragme va surtout entraîner le déséquilibre du plexus solaire et créer des douleurs à l’un des organes auquel il est relié.

Les symptômes d’un plexus solaire douloureux

Le plexus solaire est situé sous les côtes et le sternum, juste au-dessus du ventre, plus précisément entre la douzième vertèbre du thorax devant le diaphragme.

Plexus solaire douloureux comment se libérer

Il contrôle vos intestins et votre digestion, le système nerveux parasympathique qui détend l’organisme et le réseau sanguin qui capte l’oxygène et alimente le corps.

Pour fonctionner correctement, le plexus solaire a besoin du diaphragme qui, à chacun de ses mouvements d’inspiration/expiration, va le masser et l’aider à jouer son rôle dans l’organisme.

La crispation du diaphragme due à un choc ou au stress va se répercuter sur le plexus solaire créant des douleurs dans certains points de l’organisme.

Avec les statistiques du stress au quotidien, il peut arriver que le plexus solaire soit bloqué.

Dans ces conditions, cela se manifeste de plusieurs façons :

  • Nœuds à l’estomac : lorsque le plexus solaire est bloqué, vous pouvez ressentir comme un nœud à l’estomac ou des difficultés respiratoires.Ces symptômes surgissent la plupart du temps, dans les cas de stress ou de tensions émotionnelles.
  • Mauvaise digestion : lorsque le diaphragme est bloqué, il ne peut plus masser le plexus solaire.Ce qui a une incidence sur les organes du système digestif.Ce blocage créé de fortes remontées acides, maux de ventre, problèmes intestinaux et de digestions.
  • Stress chronique et crise d’angoisse : lorsque les cellules du corps ne sont pas fournies en oxygène, le cerveau reptilien déclenche l’anxiété permanente.Si le diaphragme reste bloqué, vous allez continuer à vous sentir mal et le moindre évènement stressant va créer des crises d’angoisses, de paniques, d’asthmes ou de crise hyperventilation.Ces derniers aboutiront à la longue à des phobies ou des pensées obsessionnelles.
  • Oppression du cœur : le cœur est protégé et entouré par le péricarde, une membrane qui le relie au diaphragme.Lorsque le diaphragme est bloqué, il exerce une pression anormale sur cette membrane, ce qui provoque une oppression dans la poitrine (palpitations, sensation de malaises cardiaques, accélération du rythme cardiaque…).

Cela peut aussi occasionner un mal de dos.

Ici, le diaphragme est relié au contour des côtes en particulier au niveau de la colonne vertébrale.

Lorsque le diaphragme est bloqué, il exerce une pression anormale sur les liens qui le relie aux vertèbres.

Ceci va engendrer des douleurs entre les omoplates et au niveau de la poitrine, précisément au niveau du plexus solaire.

Que faire pour traiter les douleurs du plexus solaire ?

Pour traiter les douleurs du plexus solaire, vous pouvez avoir recours à plusieurs solutions.

Des séances de massage chez le kinésithérapeute ou l’ostéopathe

Le massage du diaphragme par un kiné ou un ostéo permet de délier de manière temporaire ces douleurs.

À travers des méthodes qui leur sont propres, ils soulageront vos sensations de douleurs en vous apportant une sensation de bien-être.

La lithothérapie

C’est une pratique qui consiste à utiliser des pierres jaunes (chakra plexus solaire) pour vous aider à retrouver votre équilibre.

Ces pierres (Topaze, citrine, Ambre…) utilisées en massage ou portées contribuent au rayonnement et à l’équilibre du plexus solaire.

Massage avec des huiles essentielles

La lavande Aspic et la camomille romaine sont deux huiles essentielles qui agissent sur le plexus solaire.

La première est reconnue pour ses vertus apaisantes et respiratoires, tandis que la seconde permet l’équilibre des émotions.

La respiration diaphragmatique

La solution la plus pertinente pour régler les douleurs du plexus solaire est la respiration.

Son impact est très important pour réduire la douleur.

Pour respirer correctement, l’ensemble des organes et du système digestif doit être mis à profit.

Cette respiration dite diaphragmatique doit être exercée de manière naturelle 24/24 heures et 7/7 jours.

D’autres solutions sont également possibles.

Toutefois, celles-ci sont les plus adéquates.


Articles connexes :

Acouphène émotionnelle : la signification psychologique ?

Comment ne plus être bipolaire ? Les solutions